Musée de Bernard Buffet au Japon

Musée au Japon

Publié le : 14 juillet 20174 mins de lecture

Paris, New York, Saint-Pétersbourg… Bernard Buffet, le peintre expressionniste français a beaucoup voyagé tout au long de sa carrière. Parmi les nombreux pays visités par l’artiste, la notoriété du peintre a énormément conquis les Japonais. À tel point qu’un musée dédié entièrement à Bernard Buffet fut inauguré sur l’archipel nippon.

Construction du musée Bernard Buffet

L’inauguration du musée Bernard Buffet remonte au 25 novembre 1973. Cette galerie fut réalisée à l’initiative de Kiichiro Okano un banquier japonais passionné par les œuvres de l’artiste. La galerie dédiée exclusivement au tableau de l’artiste conserve près de 2000 toiles originales de l’artiste. L’établissement artistique est situé à Higashino, une commune de Nagaizumi qui est une préfecture de Shizuoka située au Japon.

Une extension du musée fut inaugurée en 1988. Récemment, des travaux de rénovation qui ont duré une année ont été réalisés au musée Bernard Buffet. La réouverture des portes fut réalisée le 22 avril 2013. C’est au cours de cet événement que l’ambassadeur Christian Masset remit la distinction de chevalier de la Légion d’honneur au fondateur du musée, M. Mitsuyoshi Okano. Avec ses quelque 2000 œuvres originales rassemblées dans la même galerie, l’établissement représente la plus vaste et la plus complète collection des toiles de l’artiste.

Kiichiro Okano, un passionné des œuvres de Bernard Buffet

Kiichiro Okano (1917 – 1995) est un banquier japonais passionné des œuvres de Buffet. Sa passion pour le style pictural de l’artiste remonte en 1963 lors de l’exposition rétrospective du peintre à Tokyo puis à Kyoto organisée au musée d’Art Moderne. Le style du peintre épuré, incisif ainsi que sa technique met en avant l’espace dans ses toiles est similaire à la tradition japonaise de l’estampe. Pendant plusieurs années, le fondateur du musée fit l’acquisition d’une dizaine de tableaux par an. Désormais, c’est la fille de Kiichiro Okano qui s’occupe de diriger le musée.

Musée Bernard Buffet de nos jours

L’artiste apprécie le Japon et ses cultures, il assiste régulièrement aux combats de sumo ainsi qu’aux théâtres kabuki. Bernard Buffet aime tellement l’empire du Soleil levant qu’à sa mort, les cendres du peintre ont été dispersées dans le jardin du musée. En se promenant au parc, les visiteurs pourront découvrir 2 sculptures de l’artiste représentant un scarabée et un papillon. Si à la mort de Kiichiro Okano (en 1995), les 3 fils du banquier n’achètent plus des tableaux à la galerie Maurice Garnier, en 1999 l’année de la mort de l’artiste l’épouse du peintre envoie au musée japonais un tableau intitulé Vive la mort.